JO


JO

I.
⇒J.O.1, subst. masc.
Abréviation désignant le Journal Officiel de la République française (Dict. XXe s.).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1927 (Bulletin législatif Dalloz, p. 5). Sigle de Journal Officiel.
II.
J.O.2, subst. masc. plur.
Abréviation désignant les Jeux Olympiques. Actuellement, les deux plus grandes épreuves internationales sont, ainsi, les Jeux Olympiques et les Championnats du Monde. Les J.O. ont lieu tous les quatre ans (J. FRANCO, Le Ski, Paris, P.U.F., 1967, p. 1232). En octobre à Vienne, à l'occasion des championnats du monde, nous présenterons [la Fédération de judo du Canada] douze combattants, soit un effectif complet. Toujours pour apprendre en vue des J.O. (Judo, n° 24, juill.-août 1975, p. 17).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1948 (Lar. mens., déc., p. 182a). Sigle de Jeux Olympiques.

1. J. O. [ʒio] n. m.
ÉTYM. 1927, abrév. de Journal officiel.
Cour. Journal officiel de la République française, qui succéda en 1871 au Journal Officiel de l'Empire français (1852). || Achetez le J. O. d'hier; la loi y est.
————————
2. J. O. [ʒio] n. m. pl.
ÉTYM. 1948; Larousse mensuel.
Abrév. de Jeux olympiques. || Les J. O. : les Jeux olympiques.
0 (…) les J. O. de Mexico s'achevaient, et la France n'avait pas de médaille d'or.
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 27.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.